retour




Comité de Lecture du 19 janvier 2017

les-vies-de-papierPrix Médicis étranger 2016

ALAMEDDINE, Rabih                       ***
Les vies de papier   

Roman - Les Escales, 2016     325 p.

Mots clés :  Beyrouth,  écriture et solitude

Soixante-douze ans, solitaire, Aaliya vit à Beyrouth. Aînée mal-aimée, mariée à seize ans, puis répudiée par un homme impuissant, elle est restée dans le même appartement devenu son antre. Elle a travaillé dans une librairie, ne s’est liée qu’avec une femme chaleureuse, aujourd’hui disparue, et un Palestinien expulsé du Liban. Elle consacre sa vie à traduire des livres en arabe, sans jamais chercher à publier. Jusqu’à ce qu’un dégât des eaux endommage les cartons où s’entassent ses traductions. Ses voisines la secourent…
C'est un roman étonnant, émouvant (le personnage d' Aaliya est attachant avec son franc-parler, son humour, sa façon d'être au monde) mais touffu, sous la forme d'un long monologue avec des digressions multiples à la Littérature. Au final,  un roman pour les amateurs de littérature, une lecture qui exige de la patience.

          Lu par Sylvie Maurel    Valbonne  


coplrton
COPLETON , Jackie                            ***
La voix des vagues   

 Roman- Les Escales, 2016     359p.

Mots clés : Nagasaki,  famille, culpabilité

Lorsqu'un homme défiguré  frappe à sa porte et qu'il prétend être son petit fils disparu depuis des années, Amaterasu est bouleversée, mais peut-elle le croire ?
Sa vie a basculé le 9 août 1945, le jour où les américains ont bombardé Nagasaki, elle a cherché en vain sa fille et son petit-fils dans la ville en ruine.
Avec l'arrivée de cet homme, Amaterasu doit se replonger dans un passé douloureux dominé par le chagrin et le remord.
Une harmonieuse construction fait de ce premier roman une oeuvre attachante et émouvante où se déploient avec subtilité les souvenirs, la famille et ses secrets, les traditions et mentalités du Japon d'avant guerre. Ce récit d’une renaissance plaira beaucoup à nos lecteurs.

          Lu par Nicole Parpirolles     Dante
        


caldwellCALDWELL, Ian                                ***
Le cinquième évangile   

Roman  policier Actes Sud, Actes  noirs, 2016     519 p.

Mots clés : Religion, Vatican, meurtre, huit-clos

En 2004, au Vatican, Alex et Simon, deux frères, l'un prêtre catholique de l'Église d'Orient, l'autre prêtre catholique de l'Église d'Occident, sont emportés dans la tourmente après un meurtre lié à l'imminence d'une révélation retentissante relative à la relique la plus fascinante et la plus contestée de la chrétienté, le Saint-Suaire de Turin. À travers l'enquête parallèle et clandestine que mène Alex pour sauver son frère, accusé du pire péché qui soit, l'auteur explore le Vatican, et les Évangiles, de manière inédite.
Intrigue saisissante et exceptionnellement documentée, narration impeccable : ce livre érudit et captivant fera le bonheur de nos lecteurs.

Lu par Francine Bragantini Juan les pins


        
desorientalesDJAVADI Négar                                   ****
Désorientale

roman Liana Levi, 2016    349 p.

Mots-clés : exil, déracinement, identité, filiation

Dans un hôpital parisien Kimiâ attend le médecin qui pratiquera l’insémination qui devrait la rendre mère. L’attente la plonge dans ses souvenirs. L’Iran, son pays perdu, sa famille nombreuse, ses politiques répressives. La France, terre promise, objet d’une cruelle déception.
Kimiâ est la troisième fille de parents intellectuels et francophones. Hostiles au Shah, puis à Khomeiny, la famille s’exile lorsqu’elle a dix ans. Adolescente elle n’a toujours pas trouvé sa place. Sa révolte la jettera dans l’alcool, la drogue et sur la route. Le chemin sera long avant qu’elle n’accède à une vie de femme apaisée.
L’auteure lie sa petite histoire à la grande Histoire de son pays. De digression en digression, le récit nous happe et l’intelligence du texte est de nous amener à nous poser des questions sur l’exil et l'intégration dans le pays d'accueil. Livre touchant, intéressant, indispensable et très bien écrit.

          Lu par Marième Buchet, Saint-Laurent-Du-Var
                   
granecGRANNEC,  Yannick                             ***
Le bal mécanique    

Roman Anne Carrère, 2016     540 p.

Mots clés : secret, identité, créativité, histoire

Ce foisonnant roman se divise en deux parties distinctes : Dans la première, après le suicide de Carl Schors, peintre américain autrefois célèbre à Saint-Paul-de-Vence, son fils Josh, concepteur et animateur à Chicago d’une émission de téléréalité à succès, tente de retracer son arbre généalogique compliqué. La découverte d’un portrait, signé Otto Dix, de Theodor Grenzberg, grand ami de Klee et père biologique de Carl, dans la collection d’un marchand d’art peu scrupuleux, met à nu des secrets de famille soigneusement enterrés. Aidé de sa femme et de fidèles amis ils décident de rechercher la sœur de Carl, Magda  Grenzberg.
Dans la deuxième partie, nous nous retrouvons en 1901, à Berlin avec Théo Grenzberg, sa femme Luise et leur fille Magda qui grandit dans le milieu artistique de cette époque : L'auteur brosse alors un remarquable tableau des grands courants artistiques avant-gardistes des années 1920 -1930, des idées révolutionnaires du Bauhaus, du marché de l’art, des années folles à Berlin, de la montée du nazisme et de la spoliation des oeuvres d’art par le régime. D’une écriture fluide et sensible, ce roman original, extrêmement documenté, est passionnant . 
          Lu par Anne Dufour-Walters     St Laurent du Var
oates
OATES, Joyce Carol                               ***
Sacrifices    

Roman Ph. Rey, 2016     362 p.

Mots clés :  Amérique années 1980, racisme

Sibilla Frye est retrouvée dans une usine désaffectée
de la petite ville de Pascayne (New Jersey) qui fut le
 théâtre de récentes émeutes raciales. Elle est à demi-
consciente, le corps enfoui dans un sac poubelle. Elle dit avoir été enlevée, battue, violée, couvertes d'excréments par quatre hommes blancs, dont un policier, et les lettres KKK tracées sur son corps attestent du caractère raciste de l'agression.
Au fur et à mesure que l'enquête s'organise et prend de l'ampleur sous l'impulsion de personnages spécialistes de la cause des noirs dont les intentions ne sont pas toujours altruistes, le doute s'insinue.
L'auteur plonge avec lucidité dans l'âme de son pays que la question raciale agite toujours profondément.
Le constat est glaçant.

          Lu par Marguerite Gautier     Beaulieu sur mer
 
     



minardMINARD, Céline                                       **
Le grand jeu 
 

 Roman Payot Rivages, 2016     190 p.

Mots clés : Montagne, vivre, solitude

Une jeune femme en quête de sens sur sa vie s'isole dans la montagne espérant trouver des réponses à ses questionnements existentiels. Elle fait construire et accrocher à flanc de montagne un module habitation high tech et se prépare à un entraînement physique et spirituel intense. Elle a tout prévu, sauf la présence dans ces montagnes désolées d'une ermite qui va bouleverser ses plans.
Le texte est beau, bien écrit ; mais le personnage froid, méthodique dont ne connaît rien est dérangeant. Il y a aussi beaucoup de longueurs trop techniques sur la création de voies d'escalades et sur le rappel. Pour lecteurs amateurs de montagne !

          Lu par Elisabeth Biasibetti    Le Port




les-muselesSAINZ de la Maza, Aro                     ***
Les muselés
  

 Roman policier Actes sud, Actes noirs, 2016   364 p.

Mots clés : Barcelone, crime, crise sociale

Une jeune stagiaire est retrouvée étranglée dans un parc à Barcelone. Peu après l’un des avocats du cabinet où elle travaillait est lui aussi découvert étranglé à son domicile. L’inspecteur Milo Malart et son adjointe Rebeca Mercader sont chargés d’élucider ces deux meurtres. Mais leur enquête est  perturbée par une affaire inhabituelle : des chiots sont tués et empalés à l’entrée de jardins publics. Les deux inspecteurs devront résister à une forte pression de leur hiérarchie qui veut  résoudre en priorité l’affaire des chiots, contrainte par la presse et l’opinion publique. La toile de fond du roman est une Barcelone en proie à la récession et à la crise sociale qui en résulte. L’histoire, bien construite, s’équilibre entre le récit de l’enquête et la vie personnelle de l'inspecteur, attachant, mais révolté par la misère et perturbé par son histoire familiale. Très bon policier.
 
           Lu par Catherine Meunier   Dante



Livres non retenus par le Comité de Lecture


bassignacBASSIGNAC, Anne                                  **    
Séduire Isabelle A.    

Roman JC. Lattès, 2016     227 p.

Mots clés : famille,  non-conformisme, fantaisie

Pierre, amoureux d'Isabelle, va la demander en mariage. Mais avant, il faut rencontrer la future belle-famille, les Pettigrew, dont les membres, tous plus ou moins originaux et loufoques doivent donner leur assentiment. Les vacances dans cette famille tout sauf ordinaire, vont être décoiffantes pour Pierre,  habitué à des relations familiales banales et sans éclat.
A force d'originalité les personnages frisent le ridicule, mais ce roman facile à lire peut être distrayant et apporter un moment de détente.


          Lu par Geneviève Chauvet     Le Port
valter
MÃE, Valter Hugo                               **

Le fils de mille hommes    

Roman Métailié, 2016     186 p.

Mots clés : Portugal, conte, famille

Plusieurs histoires imbriquées composent ce conte fabuleux : Crisóstomo 40 ans, pauvre pêcheur,
homme bon mais désespérément seul, une naine qui mourut en mettant au monde Camilo, lequel fut
recueilli par le vieil Alfredo, un veuf qui lui enseigna «la splendeur des sentiments» avant de mourir à son tour, Isaura, «la femme rejetée», mariée à un homosexuel dont la mère mit du temps à comprendre qu’elle avait bien fait de ne pas le tuer, et rencontra une gamine qui avait besoin d’elle. Crisostomo va réunir en une grande famille hétéroclite ces personnages malmenés par la vie, car l'amour, loin des préjugés surpasse tout, transforme tout, panse les plaies et rend beau ce qui était laid. Récit très inégal,entre poésie et vulgarité.

     Lu par Christiane Krasnopolski     Cagnes sur mer
bernardBERNARD, Michel
Deux remords de Claude Monet   

 Roman Table ronde, 2016    210 p.

Mots clés :  impressionnisme, inspiration, guerre, peinture 

Roman en 3 parties : d’abord 1870 ,le père du peintre Frédéric Bazille va à la recherche du corps de son fils mort à la guerre ; dans la deuxième partie  Claude Monet rencontre puis épouse Camille dont il fera de nombreux tableaux mais elle meurt jeune ; troisième partie nous sommes entre 1914 et 1918, Monet vieillard se décide à peindre les Nymphéas dont il fera cadeau à la France par l’intermédiaire de son ami Clémenceau.
Roman biographique qui suit de grandes périodes de la vie de Monet, de manière précise, parfois poétique souvent trop longue..Je ne peux pas dire à coup sûr  quels sont les deux remords du titre...

          Lu par Christiane Vulvert     Cagnes sur mer
FXERXENESKY, Antônio
F   

 Roman Asphalte, 2016     222p.

Mots clés : tueur à gages, Orson Welles, Cinéma, art

À 25ans, Ana a tout vu. C'est une tueuse à gages d'exception, entraînée par des guérilleros. Cette jeune Brésilienne, formée à Cuba aux techniques de combat et d'élimination, a effectué ou assisté à toutes sortes d’exécutions.  Elle a quitté une enfance meurtrie par de lourds secrets de famille et son pays le Brésil, alors en plein chaos politique, pour exercer ses talents aux USA. C’est une prédatrice redoutable pour les proies désignées par ses commanditaires. La cible de son nouveau contrat n'est autre qu'Orson Welles, mais elle n'a jamais vu "Citizen Kane". De Paris à Los Angeles, Ana développe une obsession pour le réalisateur, jusqu'à le rencontrer et travailler pour lui. Va s’en suivre une réflexion érudite sur l'art en général, le cinéma et l’illusion en particulier. Cet écrivain brésilien au ton unique et à l’univers très personnel, très érudit et par moments bien loin du roman policier, m’a séduit, mais il faut adhérer.

          Lu par Joëlle Grenier     Juan les pin