retour



Comité de lecture du 29 septembre 2016
Lectures de l'été


degheltDEGHELT, Frédérique
Libertango
Roman - Actes Sud, 2016

L’auteur, réalisatrice de télévision, a écrit depuis 2009 une dizaine de romans de détente de bonne qualité, qui sont des histoires de femmes basées sur des faits de société.
Né dans les années 1930 au sein d’une famille désemparée par son handicap, Luis se réfugie dans la musique. L’oreille collée à son transistor, il supporte tristesse et chagrin. Jeune homme, il croise le chemin d’Astor Piazolla puis de Lalo Schiffrin. Deux rencontres qui feront basculer
son destin : il sera chef d’orchestre. Libertango est le roman le plus fort de F. Deghelt. Un livre d’allégresse qui rassemble et convoque en nous
l’émotion du beau, celle que la musique fait résonner en l’homme même au pire de la guerre et des catastrophes.
Lu par Nicole Parpirolles - Dante
duboisDUBOIS, Jean-Paul
La succession
Roman - Editions de l’Olivier, 2016 234 p.

Mots clés : famille, héritage, suicide, mélancolie

Paul Katrakilis a quitté la France et vit depuis plusieurs années à Miami où il est joueur professionnel de cesta punta. Médecin de formation, il n’a jamais exercé. Il consacre sa vie à son sport, aime les vieilles voitures et les promenades en bateau (bien qu’il ait le mal de
mer) et Watson le chien qu’il a trouvé.
Mais en France, son père, médecin, vient de se suicider : il doit revenir dans sa région natale pour la reconnaissance du corps et pour la
succession. Outre la maison familiale, il hérite d’un lourd passé : son grand-père, médecin de Staline, son oncle Jules, sa mère et maintenant
son père se sont tous suicidés.
Très beau roman, amusant par ses situations cocasses mais aussi déchirant sur la perte des êtres chers et la fragilité du bonheur.
Lu par Geneviève Chauvet - Le Port
johnsonJOHNSON, Craig
A vol d’oiseau
Roman - Gallmeister, 355 p.

Mots clés : Peuple indien, Etats-Unis

Le shériff Walt Longmire doit mener à bien une affaire des plus importantes : marier sa fille unique, Cady. Mais pendant les préparatifs de la cérémonie Walt est témoin d’un tragique accident : Audrey Plain Feather s ‘est jetée de la falaise avec son fils dans les bras. Suicide ?
Accident ? Meurtre ? Walt mène l’enquête au côtés de la nouvelle chef de la police tribale la très belle et très zélée Lolo Long.
Une plongée au coeur de la réserve indienne avec pour guides un mystérieux corbeau et la sagesse des anciens.
Roman attachant, vivement mené : un bon moment en perspective.
Lu par Sylvie Maurel - Valbonne
leprinceLEPRINCE, Pierre-Yves
L’Odyssée de Rosario
Roman - Gallimard, 227 p.

Mots clés : Sicile, aventure, terroir

Quand Pietro, français de 40 ans et amoureux fou de la Sicile achète et restaure une vieille bâtisse dans une vallée perdue, il ne sait pas que son plus proche voisin, Rosario, un pur paysan sicilien, a déjà « sorti le fusil »...Mais peu à peu le vieil homme, revenu à de meilleurs sentiments va lui conter sa vie et surtout son « Odyssée » en une seule et longue matinée. Le périple d’un déserteur parti pour rejoindre sa femme et le fils qu’il n’a pas vu naître, de la Grèce à la Sicile.
Que de temps et de souffrances ! Il déroule son long périple, mais il sera finalement sauvé par la chance.
Récit plein de pudeur et d’espoir, une histoire simple et vraie, rien que du plaisir…
Lu par Christiane Krasnopolski – Cagnes/ M
mankellMANKELL, Hennig
Les bottes suédoises
Roman - Seuil, 2016 368 p.

Mots clés : Baltique, incendie, solitude,
mélancolie

Après qu’une tragique erreur médicale ait brisé sa carrière de chirurgien, Frédéric Welin s’est isolé des hommes pour vivre reclus sur son île de la Baltique. Une nuit, le feu ravage sa maison héritée de ses grands-parents. A 70 ans,dépossédé de tout, a-il encore une raison de vivre ? C’est compter sans les révélations de sa fille Louise et l’apparition de Lisa Modin, journaliste de la presse locale. Tandis que l’hiver prend possession de l’archipel tout va basculer
dans un inimaginable dénouement.
Ultime roman de Mankell, ce récit intimiste rosse le portrait d’un homme tenaillé par le doute, le regret et la peur face à l’ombre grandissante de la mort mais encore animé par le désir et la soif d’amour. La mélancolie est
palpable dans le livre sans doute parce qu’on sait que c’est le dernier.
Lu par Joëlle Grenier - Juan les Pins
manoukianMANOUKIAN, Pascal
Les échoués
Roman - Editions Don Quichotte 304 p.

Mots clés : immigration, clandestinité, misère

« Les échoués » c’est le monde parallèle des
clandestins:Assan, Virgil et leurs comparses,
dans la France des années 90, qui est raconté là.
C’est le quotidien de la survie, les espoirs, les désillusions, les joies et surtout les drames… Ce monde de l’ombre que l’on côtoie mais qu’on ne voit pas. Le livre parle de la France d’il y a 25 ans. Et rien n’a changé, sinon en pire. C’est le roman de ceux qui essaient d’échapper à leur destin en fuyant leur pays. Mais il n’y a pas de fuite heureuse. Le livre essaie de relater une vérité et peut-être de réveiller certaines consciences. C’est la grandeur de la littérature de nous faire voir la condition humaine en face.
Lu par Marguerite Gautier - Beaulieu
MC-CannMcCANN, Calum
Treize façons de voir
Roman - Belfond, 2016 305 p.

Mots clés : New-York, Irlande, Afghanistan

Un court roman en treize chapitres introduit
quatre nouvelles pour composer cette fresque d’une très forte intensité dont le fil rouge est l’ensemble des thèmes de prédilection du romancier irlando-américain : la solitude, la violence et l’amour dans une grande empathie avec ses personnages. Peter Mendelssohn, veuf et solitaire, procureur new-yorkais à la retraite, observe avec lucidité sa déchéance physique.
Lors d’une nuit de Nouvel An l’auteur imagine une femme soldat très seule en Afghanistan, un téléphone à la main… Et puis une mère irlandaise aux prises avec un adolescent sourd et caractériel qu’elle a adopté…. Thèmes du romancier : noirceur et lumière .
Lu par Francine Bragantini - Juan les Pins
meillonMEILLON, Garance
Une famille normale
Roman - Fayard, 2016 237 p.

Mots clés : mère/fille, couple, deuil

Garance Meillon explore le labyrinthe d’une
famille « normale », qui en l’occurrence n’est
pas normale du tout. Elle choisit le genre d’un roman choral, chaque personnage s’exprimant tour à tour à la première personne : chaque membre de la famille voit les événements quotidiens d’une manière différente, ce qui donne de la profondeur au récit.
C’est aussi extrêmement drôle ; ce qui ne doit pas faire oublier que c’est essentiellement un très beau roman sur le deuil, la transmission entre les générations, les relations mère/fille et grand-mère/petite fille.
Livre accessible à tout le monde parce que tout le monde est membre d’une famille, normale ou pas ; Tout le monde y trouve son compte.
Lu par Susanna Noël - Beaulieu
roncaglioRONCAGLIOLO, Santiago
La peine capitale
Roman policier - Métailié Noir 384 p.

Mots clés : Pérou, enquête, dictature, football

Pérou 1978. Le pays vit deux événements
majeurs : la coupe du monde et l’opération
Condor. Le héros, ou plutôt l’anti-héros, Félix Chacaltana, assistant archiviste au palais de justice de Lima, est un fonctionnaire zélé mais aussi un fils à sa maman chez qui il vit, une veuve bigote et possessive. Félix semble être le
seul péruvien à n’avoir que faire des matches d’autant qu’il est chargé de l’enquête sur le meurtre de son ami Joaquin.
On assiste à son dépucelage professionnel, politique et sentimental. Il côtoie des assassins brutaux, le cynisme et la bêtise des sphères dirigeantes et l’abrutissement de la population qui ne s’intéresse qu’aux exploits sportifs.
Un Candide niais, parfois insupportable mais obstiné et respectueux des règlements. Son succès dans la résolution de l’énigme démontre que l’intelligence, le bon sens et l’honnêteté ne sont pas l’apanage de l’élite par ailleurs très malmenée.
On apprend beaucoup sur l’histoire sombre de l’Amérique latine de ces années .
Lu par Marième Buchet - Saint Laurent
walkerWALKER, Wendy
Tout n’est pas perdu
Roman policier - Sonatine 340 p.

Mots clés : traumatisme, souvenirs, thérapie,
amour parental

Une jeune fille, Jenny, et sa famille, complètement déstabilisée par un grave traumatisme, entreprennent une psychothérapie avec Alan Forrester, psychiatre dans la petite ville de Fairview, Connecticut. Hospitalisée après le viol sauvage dont elle a été victime, Jenny reçoit un traitement post-traumatique afin d’effacer le souvenir de l’agression . Le docteur Forrester développe une manière particulière d’aide à la remémoration. Ce travail pourrait résoudre l’enquête de la police si Jenny se souvient. A travers les secrets des parents et de leur dévoilement douloureux, de l’expérience du Dr Forrester, de ses erreurs, on chemine vers la découverte de l’agresseur.
Cette histoire traite en profondeur (trop?) du fonctionnement de la mémoire et des difficultés d’une psychothérapie.
Lu par Anne Dufour Walters - Saint Laurent